Unser anderes Deutschland

Tourismus (A.)

 

Serfaus-Fiss-Ladis à l’exemple du tourisme

 

Au 20ème siècle il y a trois villages très pauvres en Autriche qui s’appelles Serfaus-Fiss-Ladis. En 1940 ils ont construit le premier monocâble pour des matériaux à Serfaus. Ce monocâble a transformé pour transporter des personnes en 1953. L’année d’après ils ont bâti le premier téléski. En 1957, le téléphérique Komperdell GmbH a été fondé à Serfaus. Dans les années qui suivirent, ils construisaient de plus en plus d’ascenseurs et des téléphériques. De ce fait on a fondé la société chemin de fer de montagne de Fiss aussi. Afin que la notoriété se redresse et ils construisaient une pléiade de monocâbles et d’ascenseurs. En 1974, Ladis, le troisième village s’a été joint à l’association. Tout le temps ils bâtissent des téléphériques pour développer le domaine skiable. On existe même un métro à Serfaus pour préserver l’environnement, c’est pourquoi il y a une interdiction pour des voitures. En 1999 les trois villages ont formé le « Skidimensionen de Tyrol ». Chaque année jusqu’à aujourd’hui on construit quelque chose nouveau parce que le nombre de touristes augmente. Trois villages pauvres sont devenus une des régions touristiques les plus privilégiés et prospères. Le tourisme et la publicité augmentaient et les personnes bâtissaient tout pour les vacanciers. On se posait beaucoup des restaurants et des activités pour les enfants nouvelles par exemple des pistes de luge d’été, une aire de jeux d’eau et une trampoline air. Au début il n’avait qu’une saison d’hiver et maintenant aussi une saison d’été. Avec le tourisme ils ont créé de nombreux emplois chez les monocâbles et à la gastronomie, mais ils ont détruit la nature et donc l’habitant des vaches et des marmottes aussi. Chaque famille de Serfaus-Fiss-Ladis a un hôtel ou une pension et on est une partie du tourisme. C’est pourquoi ils doivent déplacer leur vie pour le tourisme et ils perdent leur vie privée. La région est très connue parce qu’on propose tout pour les vacanciers. Ils construisent de plus en plus de maisons, pour cette raison il y a moins des terrains et il y a une justesse d’eau à cause des nombres de touristes. En plus il y a beaucoup de détritus et les coûts de la vie augmente. Naturellement a le tourisme des choses positive aussi. Là-bas il y a la devise « Nous sommes famille », c’est-à-dire qu’ils ont quelque chose à offrir à chaque membre de la famille. Il y a des jardins d’enfants pour les enfants et des fêtes et des randonnées guidées pour les parents. En outre l’économie augmente. Beaucoup de gens différents passent leurs vacances là-bas, c’est pourquoi on peut connaître des amis et de traditions nouvelles. Aujourd’hui on existe environ 250 logements et 25 remontées mécaniques. En plus il y a beaucoup des offres par exemple on peut aller avec les monocâbles et avec les bus de randonnée gratuitement en été. Spécialement il y a des écoles de tourisme en Autriche pour une préparation spéciale. On peut visiter les écoles à partie de la neuvième classe et vous pouvez choisir entre le métier de tourisme et de l’hôtel. A la fin on a une passation comme le baccalauréat mais avec un complément et des savoirs spécialement. En résumant on peut dire vous faites tout pour le tourisme que les vacanciers passent des vacances parfaites. Pour l’économie et pour la région on est très bon mais à mon avis le contraire pour la nature et les natifs. Dans cette région, on peut voir ce qu’ils font pour le tourisme et quelles frontières sont ignorées.